blog

Regard et réflexion intime sur le concept du beau

3 Avr 2023

Réflexions personnelles

Pendant longtemps, je me suis interrogé sur la véritable utilité de mon métier de graphiste. Créer du beau, de l’esthétique, me semblait assez futile. À priori ça n’a jamais sauvé personne, je ne trouvais pas vraiment de sens et je culpabilisais de ne pas exercer un métier qui serve au monde.

En 2008, j’ai pensé un temps faire du bénévolat dans une association et je me suis inscrite à un SVE (service volontaire européen), j’avais postulé pour partir au bénin et faire la com là-bas, servir une cause qui me semblait plus louable que faire ce que je faisais en France.

Dix ans se sont écoulées sans être sélectionner pour partir en SVE, j’ai voyagé, fais du graphisme plus ou moins “alimentaire”, j’ai tourné en rond, puis j’ai essayé d’autre voies un peu plus manuelles que sont la fabrication de peinture naturelle et d’enduits à la chaux et leurs applications … Je m’immergeais alors dans ces matières organiques, les transformant pour embellir des surfaces de manière artistique.

Puis, j’ai fais une rencontre un peu cosmique avec le monde vibratoire des couleurs et je réalisais que vouloir faire, créer du beau autour de soi, n’était peut être pas un non sens et n’était pas si futile que ce que je pouvais croire.

Après tout, le beau est ce qui me fait ressentir du plaisir quand je le vois, l’entend, le touche, le sens. C’est ce qui éveille mes sens et me fait me sentir bien comme un soleil après des jours de pluie. Ce beau me fait sourire, me fait pleurer, me fait des papillons dans le ventre, me ressource, me met en joie… autant d’émotions et de ressentis qui m’ont fait me dire qu’en fin de compte, oui je veux faire du beau.

 

 

De la quête personnelle à l’expression professionnelle

Si le fait de ressentir ce beau fait du bien, n’est-ce pas une façon de se sentir vivant, en paix, en harmonie avec nous-mêmes et avec le monde qui nous entoure ? Tout a alors pris un sens, et je décidais que mon activité professionnelle serait guidée par cette volonté assumée de créer du beau. Bien sûr ce concept est subjectif et relatif à chaque individu, l’idée n’est pas d’uniformiser ma version de ce qui me fait vibrer mais plutôt de créer l’environnement qui vibre avec vous.

Coloriste, du graphisme à la décoration d’intérieur, j aime explorer cette notion, et vous qu’est ce qui inspire et vibre votre beau? La beauté est dans les yeux de celui qui regarde. Oscar Wilde

Étude de cas  : projet d’aménagement d’une boathome

Étude de cas : projet d’aménagement d’une boathome

Aménager une boathome, une petite maison flottante, représente bien plus qu'un simple projet d'habitation. C'est une manière de vivre en harmonie avec la nature, tout en exprimant sa personnalité à travers un espace unique. Dans cet article, nous explorerons comment...

lire plus
Le rouge et l’amour : une exploration symbolique

Le rouge et l’amour : une exploration symbolique

Je m’interroge sur les choix que nous portons vers telle ou telle couleur et aujourd'hui, sur la couleur rouge et son lien avec le thème de l’amour en particulier. De mon point de vue, notre perception du monde est façonnée par nos croyances, notre environnement...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *